Wednesday, July 17, 2019
News Code : 358465 | Publish Date :2019/7/13 - 20:00 | Category: French News
Représentant du Kurdistan à l'Assemblée des Experts:
Les sanctions contre l'ayatollah Khamenei vont mener à un embarras supplémentaire et à un scandale pour les Etats-Unis
Hawzah/ Cheikh Abdul-Rahman Khodaei a qualifié d'"inefficaces" les conséquences des sanctions imposées par les États-Unis au guide suprême de la révolution Islamique et à d'autres responsables iraniens et scandale pour les Etats-Unis.

L'agence de presse de "Hawzah" (Kurdistan, Iran) – Cheikh Abdul-Rahman Khodaei, représentant des musulmans sunnites de la province du Kurdistan à l'Assemblée des experts, a condamné les sanctions imposées par le gouvernement des États-Unis au guide suprême de la révolution, L’ayatollah Sayyed Ali Khamenei et d’autres responsables iraniens et a déclaré: "Nous ne pouvons-nous attendre à rien d’autre que de tels actes de la part de nos ennemis, car s’ils ne participaient pas à de tels actes, leur hostilité ne serait pas prouvée".

Le politicien iranien sunnite a poursuivi: "Les ennemis ne négligent aucun mensonge pour exprimer leur hostilité et leur confrontation contre le peuple iranien et s'engageront dans toute action pour faire pression sur le peuple."

Faisant allusion à la direction brillante du guide suprême et à sa contestation des conspirations des puissances arrogantes du monde par sa tactique et sa planification sagesses, M. Khodaei a souligné très stratégique et précis et avec les conseils qu’il a donnés, la nation iranienne a été guidée vers une plus grande dignité."

Il a noté que les ennemis sont en colère de voir la popularité et la direction sage de l’ayatollah Khamenei et tentent de le défier à travers toute action, mais ils ne réussiront pas.

M. Khodaei a qualifié d'inefficaces les stupides sanctions imposées au guide suprême et a déclaré: "Ce complot américain sera voué à l'échec et entraînera pour lui encore plus d'embarras et de scandale."

Le 24 juin, le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé de nouvelles sanctions contre l'Iran à l'encontre de l'ayatollah Khamenei et des principaux commandants du Corps des gardes de la révolution islamique (IRGC). Ces sanctions empêcheraient le bureau du guide suprême et d’autres responsables iraniens d’avoir accès aux instruments financiers.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments