Monday, June 24, 2019
News Code : 357931 | Publish Date :2019/6/8 - 17:00 | Category: French News

Les lauréats du ۱۶e concours coranique international d'Alger honorés
Hawzah/ Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a présidé dans la nuit du vendredi au samedi à la grande mosquée d'Alger une cérémonie de distinction des lauréats de la ۱۶è édition du Prix international d'Alger de récitation, de psalmodie et d'exégèse du Saint Coran à l'occasion de la célébration de Leilat El Qadr (۲۷ème jour du mois de Ramadhan).

L'agence de presse de "Hawzah" (Algérie) – Cette cérémonie de distinction a été marquée par la présence des présidents du Conseil constitutionnel, Kamel Feniche, du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil et de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mouad Bouchareb, ainsi que des membres du corps diplomatique islamique accrédité en Algérie. M. Bensalah a procédé également à la distinction des trois premiers lauréats du Concours d'encouragement national des jeunes récitants du Coran.

Le premier prix du Concours qui a vu la participation de 47 pays représentant le monde arabe et islamique et des communautés musulmanes des pays occidentaux et de l'Afrique, est revenu à l'Algérien Ahmed Harket, tandis que le deuxième prix a été remporté par Wassim Djad Allah Salim Aber de la Palestine. Le troisième prix a été remis à Sadik Meftah Khaled de Libye.

Les trois lauréats du concours national des jeunes récitants du saint Coran des moins de 15 ans ont été honorés également à cette occasion. Le premier prix a été remporté par le jeune Younes Nadir de la wilaya de Mila, suivi de Sahnoun Bouzid Abdelwadoud de la wilaya d'Oran, puis de Moundir Younes de la wilaya de Constantine pour le troisième prix.

A cette occasion, M. Abdelkader Bensalah a honoré les membres du jury qui a supervisé ce concours international ainsi que les membres du jury du concours d'encouragement.

Par ailleurs, les récitants du saint Coran ont remis une distinction symbolique au Chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah.

La cérémonie a été ponctuée d'une récitation de versets coraniques et la clôture de la lecture du Sahih Al Boukhari qui avait débuté au mois de Rajab dernier au niveau de l'ensemble des mosquées de la République.

Dans son intervention, le directeur de la Formation au ministère des affaires religieuses et des wakfs, Aissa Meghari a expliqué le sens et les dimensions humaines du Saint Coran et de Leilat El Qadr, affirmant que le Coran était le livre de l'humanité, toute entière, garantissant la liberté du culte et le respect des libertés publiques. Il a cité, à ce titre, la Journée internationale du vivre ensemble en paix, initiée par l'Algérie, et célébrée le 16 mai de chaque année.

La cérémonie, note-t-on, a été clôturée par un chant religieux présenté par une troupe d'El Qods puis par la récitation de versets coraniques.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments