Sunday, April 21, 2019
News Code : 357281 | Publish Date :2019/4/7 - 15:00 | Category: French News

La recherche coranique n’est pas le monopole des philosophes musulmans
Hawzah/ Abdul Karim al Madani, universitaire irakienne, experte en sciences coraniques et actuellement professeure d'études coraniques à l'université du Caire, estime que la révélation est supérieure aux arguments et aux discours des philosophes musulmans.

L'agence de presse de "Hawzah" (Bagdad - Irak) –  Cette spécialiste coranique est aussi membre de l’Association des intellectuelles musulmanes dépendant de l’Isisco, et directrice de la faculté de pédagogie de l'Université de Koufa.

Al-Madani a publié une thèse de doctorat sur « Le discours Coranique et les relations entre les principes, la linguistique et les techniques du Coran », avec le soutien du professeur. Mohsen Abdul Hamid.

Ibtisam Abdul Karim Al-Madani a envoyé un résumé de sa thèse de doctorat à l’Agence de presse Iqna où elle décrit les thèmes et les résultats de ses recherches, dans une traduction en persan.

L'auteure souligne que le Coran est un livre de croyances et d’enseignements révélés en langue arabe et que ses versets sont fondés sur un style et un vocabulaire connus des Arabes. Dans cette recherche, Ibtisam Abdul Karim al-Madani utilise les cinq techniques des philosophes musulmans, pour analyser la structure du texte Coranique.

Dans le premier chapitre, elle examine la structure du texte coranique et des croyances dans le texte du Coran, et examine la structure religieuse du mot « révélation » grâce à trois raisonnements logiques, l'induction, l'allégorie et l'analogie.

Al-Madani sélectionne et analyse la méthode de rhétorique de 11 sourates du Coran, avec la présentation des préliminaires, des arguments, de l’induction, de l’allégorie et de l'analogie.

Dans le deuxième chapitre, intitulé "Structure linguistique", l’auteure tente d’analyser le langage des versets au niveau verbal et documentaire.

Le troisième chapitre intitulé "Structure artistique", est une étude comparative de la structure du texte du Coran et de sa structure artistique.

À la fin, elle propose de passer en revue d’autres sourates coraniques et de mener des recherches plus approfondies dans ce domaine, dans la mesure où cette méthode de recherche s’applique aux textes littéraires, à la poésie et à la prose, et peut permettre une recherche beaucoup plus large et plus profonde, sur l'héritage des textes littéraires.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments