Sunday, May 19, 2019
News Code : 356059 | Publish Date :2019/3/12 - 14:00 | Category: French News

Le général Soleimani décoré du plus haut ordre militaire iranien
Hawzah/ Le Leader de la Révolution islamique, l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a attribué le plus haut ordre militaire iranien, « Ordre de Zulfaqar », au commandant de la force de Qods, le général Qassem Soleimani.

L'agence de presse de "Hawzah" (Téhéran, Iran) – Le général Soleimani est le premier responsable de l'armée iranienne à recevoir cet ordre après la Révolution islamique de 1979.

Avant l'ordre de Zulfaqar, l'ordre de Fath est l'ordre militaire le plus élevé que le général Soleimani a déjà reçu à trois reprises.

Le général Soleimani commande les forces de Qods du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) et est largement reconnu comme l'un des commandants militaires les plus influents au monde.

Le magazine Foreign Policy, basé à Washington, a récemment placé le nom du général Soleimani en tête de sa liste de 201 penseurs mondiaux dans le domaine de la défense et de la sécurité.

Un court article sur le haut commandant iranien le décrit comme «le visage public de la réponse de l’Iran aux menaces du président américain Donald Trump».

Le général Soleimani a fait la une des journaux en juillet dernier en présentant une réponse virulente à un tweet en lettres capitales adressé au président Hassan Rohani dans lequel Trump avait lancé une menace militaire contre la République islamique.

Le commandant du CGRI est largement considéré comme un stratège et un conseiller dans les opérations de lutte contre le terrorisme  Takfiri en Syrie et en Irak.

Le puissant général dirige les conseillers militaires iraniens soutenant les armées nationales syrienne et irakienne dans leur lutte contre le terrorisme.

Le général Soleimani était présent sur le terrain pour superviser les étapes décisives des opérations soutenues par l'Iran contre Daech, qui ont perdu fin 2017 tous les territoires que les terroristes avaient saisis en Irak et en Syrie.

Il a déclaré la fin du règne territorial de Daech dans une lettre adressée au Leader de la Révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei en novembre 2017. L'ayatollah Khamenei l'avait auparavant décrit comme un "martyr vivant".

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments