Monday, January 21, 2019
News Code : 354485 | Publish Date :2019/1/6 - 12:02 | Category: French News

Trois mosquées fermées dans la province du Yunnan
Hawzah/ Les autorités chinoises ont décidé de fermer trois mosquées dans la ville de Weishan, dans la province du Yunnan, dans le sud-ouest du pays. Ces lieux de culte sont accusées d’exercer une « éducation religieuse illégale » en leur sein. Une bonne centaine de policiers en uniforme ont été mobilisés par les autorités pour fermer ces mosquées, malgré la résistance des fidèles, dont certains se trouveraient toujours à l’hôpital.

L'agence de presse de "Hawzah" (Yunnan, Chine) – Dans un communiqué officiel diffusé samedi 29 décembre 2018, le raid aurait été mené car « les mosquées ont été illégalement établies et ont dispensé un enseignement religieux illégal, en violation du règlement chinois sur les affaires religieuses ». Il s'agirait de « protéger l’harmonie et la stabilité dans le domaine religieux » selon les autorités.

Face à l’assaut des forces de l’ordre, les fidèles de la mosquée, membres de l'ethnie des Huis, qui dénoncent une répression du gouvernement, ont opposé une farouche résistance, sans succès. Des vidéos relayées par le Documenting Oppression Against Muslims (DOAM) sur les réseaux sociaux montrent des policiers forçant l’entrée en traînant et en écartant les fidèles qui ont formé une chaîne humaine. Plusieurs dizaines de personnes auraient été arrêtés mais la police a refusé de confirmé l'information. Les mosquées ont fini par être scellées.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments