Wednesday, November 21, 2018
News Code : 353911 | Publish Date :2018/11/5 - 22:30 | Category: French News

Trois points faibles d'Amérique selon le Grand Ayatollah Makarem Chirazi
Hawzah/ L’ayatollah Makarem Chirazi, l’une des faiblesses sérieuses des Américains, est vivre dans l'illusion, qui fait dire au président des États-Unis que la confrontation a lieu dans toutes les villes iraniennes.

Selon l'agence de presse de "Hawzah", Grand Ayatollah Makarem Chirazi lors d'une visite avec général Jalali le président de l'organisation de défense passive, exprimant que l'ennemi a essayé tous les moyens de faire pression sur l'Iran, a déclaré: Ils ont essayé jour et nuit, mais ils se sont finalement retrouvés dans une impasse et ce boycott est aussi leur dernier recours que s'il plait a Dieu, des ennemis échouent aussi dans cette affaire.

Il a évoqué les trois principales faiblesses des États-Unis et a ajouté: Leur premier point de faiblesse  est qu'ils vivent dans l'illusion et la fantaisie, quelles sont toutes sans doute les pensées des hypocrites, l'un des exemples de ces illusions est que le président des États-Unis a annoncé il y a quelques jours qu'avec la sortie de l'Amérique de Barjam (Accord de vienne sur le nucléaire Iranien), l'Iran s'est effondré et la tourmente est partout de ce pays.

Grand Ayatollah Makarem Chirazi a ajouté que le deuxième point faible des États-Unis est que leurs responsables mentent tellement, le mensonge est leur capital et ils comptent sur leurs mensonges pour poursuivre leurs objectifs; en outre, la troisième faiblesse de l'ennemi est qu'il se considère comme le gardien du monde et veut prendre de décision pour tous les autre pays.

L’ayatollah Makarem Chirazi, l’une des faiblesses sérieuses des Américains, est vivre dans l'illusion, qui fait dire au président des États-Unis que la confrontation a lieu dans toutes les villes iraniennes.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments