Monday, October 22, 2018
News Code : 353569 | Publish Date :2018/10/11 - 02:16 | Category: French News
Le vice-président de wifaq al-Madares des Chiites du Pakistan:
Le nouveau gouvernement pakistanais doit revoir sa politique étrangère
Hawzah/ Hodjatoleslam Seyed Niaz Hussein Naghavi, en réaction au vote opposé du Pakistan sur la question d'enquête sur les crimes commis par les Saoudiens au Yémen, a déclaré: sur l'opposition du Pakistan aux Nations Unies en menant une enquête sur les crimes de l'Arabie saoudite au Yémen, Nous pensons que cette opposition faiblit la position du Pakistan concernant les crimes du Cachemire.

Selon l'agence de presse de "Hawzah", Hodjatoleslam Seyed Niaz Hussein Naghavi, le vice-président de wifaq al-Madares des Chiites du Pakistan : sur l'opposition du Pakistan aux Nations Unies en menant une enquête sur les crimes de l'Arabie saoudite au Yémen, Nous pensons que cette opposition faiblit la position du Pakistan concernant les crimes du Cachemire.

Il a ajouté: vote opposé du Pakistan à ONU pour l’exploration des crimes de l’Arabie saoudite au Yémen a provoqué que la politique étrangère du Pakistan et la position d'Imran Khan à remettre en cause la condamnation des crimes indiens au Cachemire.

Le vice-président de wifaq al-Madares des Chiites du Pakistan a dit: Si le gouvernement ne peut pas soutenir le peuple opprimé yéménite, ne soutenez pas le régime criminel en Arabie saoudite qui tue des enfants, des femmes et le peuple opprimé du Yémen, car Imam Ali (AS) a dit: un gouvernement peur rester par le blasphème mais jamais par l'oppression.

Send Comment
Name :
Email:
Comment:
Send
View Comments